C’est dimanche, un beau dimanche ensoleillé de janvier, et tout le monde va aux sports d’hiver. Du moins, de nombreux véhicules se dirigent-ils vers les remonte-pentes de Brezovica, l’unique station de ski du Kosovo, dans les montagnes du Sharr, à la frontière avec la Macédoine. «Il doit déjà y avoir un bon millier de voitures là-haut», sourit Milos, un agent serbe du Ministère de l’environnement kosovar, en empochant le droit de passage de 3 euros, qui permet de s’engager sur l’unique route menant au saint des saints montagnards.

Après les fortes chutes de neige des derniers jours, la voie n’est que partiellement dégagée, et un énorme embouteillage commence à plusieurs kilomètres des installations. Les habitués savent que les parkings sont inaccessibles et se garent le long de la route, aggravant encore le blocage. Des familles…