Libération: Arkadi Babtchenko mourra un autre jour

Article co-rédigé avec Veronika Dorman, publié dans Libération, le 30/05/2018

Censé avoir été tué par balles mardi, le journaliste russe critique de Poutine est réapparu vivant le lendemain. Les services de renseignement ukrainiens affirment avoir monté l’opération pour éviter une tentative d’assassinat. Trois hommes auraient été arrêtés.

Normalement, ça n’arrive que dans les fictions. Après avoir laissé ses amis et confrères pleurer sa mort et chanter sa gloire posthume, et les journaux du monde entier titrer sur l’assassinat d’un opposant au Kremlin, le journaliste Arkadi Babtchenko, abattu la veille à Kiev, est apparu mercredi en chair et en os dans les bureaux du SBU, les services secrets ukrainiens. «Je voudrais tout d’abord m’excuser pour tout ce que vous avez dû vivre. […] Et je voudrais demander pardon à ma femme pour l’enfer qu’elle a dû traverser ces deux derniers jours», a-t-il déclaré, penaud, devant les caméras. Ce qu’on avait pris pour un énième assassinat politique dans la capitale ukrainienne était en réalité une opération «spéciale» – et très controversée -, orchestrée par les services secrets. «Il y a un mois, des gens sont venus me voir. Ils m’ont dit, il y a un contrat sur ta tête, l’argent a déjà été transmis. 40 000 dollars [34 000 euros, ndlr], de ce que je sais, a expliqué Babtchenko. Pendant un mois nous avons préparé l’opération.»

Lire le reste de l’article ici

Leave a Reply

%d bloggers like this: