Libération: Nikol Pachinian : «Il y a en ce moment un potentiel exceptionnel d’unification du peuple arménien»

Entretien avec le Premier ministre d’Arménie, Nikol Pachinian, publié dans Libération, le 13/06/2018

Interrogé par «Libération», Nikol Pachinian, Premier ministre depuis la «révolution de velours», veut convaincre la diaspora arménienne de revenir dans le pays.

Le monde l’a découvert harnaché de son sac à dos, le mégaphone au poing, à électriser les rues de Erevan contre le Premier ministre, Serge Sarkissian. Un mois après le triomphe de la «révolution de velours», et du changement de pouvoir pacifique en Arménie, Nikol Pachinian s’est installé dans son fauteuil de Premier ministre. Il semble tout aussi à l’aise dans les costumes-cravates. Il a appelé à des élections législatives en 2019, et a donc un an pour convaincre. Alors qu’il bataille pour nommer son équipe gouvernementale et lancer ses premières grandes réformes, il a accordé un entretien à Libération, à RFI, et à l’AFP.

Les Arméniens vous connaissaient auparavant comme journaliste, militant, député d’opposition et révolutionnaire. Comment vivez-vous votre transformation en homme d’Etat ?

Toutes les révolutions se confrontent à un choix, à un moment donné : consolider la révolution, ou la poursuivre. C’est la différence entre Fidel Castro et Che Guevara. Dans le cas arménien, ce n’est pas moi qui aie décidé de la marche à suivre, mais le peuple. En continuant mes activités d’avant, je trahirais ses attentes. Nous avons ensemble établi une liste de problèmes sur la place publique. Il est temps de travailler à les résoudre.

Lire le reste de l’entretien ici

Leave a Reply

%d bloggers like this: