BIP : Russneft : Mikhaïl Goutseriev, le revenant (série 6/6)

Article publié le 1er août 2018 dans le BIP (Bulletin de l’Industrie Pétrolière)

Photo : © Kremlin.ru

Extraits

Le sixième et dernier « portrait politique » de notre série est consacré à Mikhaïl Goutseriev, le président du Conseil de direction de Russneft. Sa disgrâce de 2007 et son retour dans le « jeu » en 2010 nous plongent au cœur de l’opaque « sistema » russe.

(…) Si Mikhaïl Goutseriev fait partie du « Top 5 » des pétroliers russes, son histoire récente rend son cas particulièrement intéressant – à savoir, sa curieuse disgrâce en 2007 et son retour encore plus curieux trois ans plus tard. Pour la spécialiste de l’élite russe Alena Ledeneva, interrogée par le BIP, il s’agit là d’« un des exemples les plus intéressants de raids dans le sistema, à l’exception de Ioukos ».  (…)  Toujours est-il qu’à partir de 2005, des nuages commencent à s’accumuler au-dessus des affaires de la famille Goutseriev. Cette année-là, lors de la Conférence de Valdaï, Vladimir Poutine répond avec agacement à une question à ce sujet : « Nous connaissons les frères Goutseriev », lâche le président. Une phrase sibylline des plus inquiétantes (…). Dès 2007, Mikhaïl Goutseriev s’exile à Londres, tandis qu’Oleg Deripaska, un oligarque proche
du Kremlin, offre trois milliards de dollars pour reprendre Russneft. Mais finalement, les autorités russes ne permettront pas la transaction – un mystère de plus entourant ces affaires. Cependant, Goutseriev perd bel et bien son entreprise dans un imbroglio terriblement complexe. En 2010, il rentre pourtant en Russie et parvient à revenir dans le « jeu », notamment grâce à l’appui du patron de la Sberbank et ex-ministre de l’Économie, German Gref, et de l’oligarque Vladimir Evtouchenkov. (…) Mais M. Goutseriev est-il si « hors-système » que cela ? Certainement pas. Lui-même a raconté
combien il a dépensé dans des œuvres de charité, notamment dans « sa » région du Caucase du Nord, si troublée. Or c’est précisément ainsi que fonctionne le « sistema », les oligarques et autres grands patrons rendant des services à l’État en échange de prébendes et de protections pour développer leurs affaires. Pour l’expert de l’énergie Mikhaïl Kroutikhine, « Goutseriev fait pleinement parti du système mais son affaire semble être une question de changement de position à l’intérieur du système” (…).

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: