RFI: A Kiev, les restaurants en rose

Reportage diffusé dans l’émission Accents d’Europe, sur RFI, le 06/09/2018

Il y a encore quelques années, l’offre de restaurants à Kiev, la capitale ukrainienne, pouvait… décevoir. Faute de mieux, on pouvait vite se retrouver dans un fast-food. Les Ukrainiens eux-mêmes restaient sur leur faim. Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne. Kiev regorge maintenant de restaurants et bars en tout genre. Alors pour accompagner le mouvement, une Française expatriée à Kiev a publié un guide gastronomique, le PINK Guide. Une couleur criarde, pour accompagner une révolution des arts de la table en Ukraine. Sébastien Gobert à Kiev

Souhaitez-vous prendre un café? Un verre? Manger ukrainien ou asiatique? Un déjeuner rapide ou un grand banquet entre amis? Ou bien faire une rencontre amoureuse? Tout est désormais disponible à Kiev. Ça paraît simple de le dire, mais quand Maud Joseph est arrivée à Kiev, en 2013, on en était loin. L’offre était bien moindre, et les rares endroits agréables étaient très prisés.

Maud: Une fois qu’on a trouvé un restaurant qui nous plaît, ou deux, ou trois, ou même quatre, on ne prend plus le risque d’en changer, et on se retrouve toujours aux mêmes endroits, quelle que soit l’occasion.

_DSC5699

Maud Joseph, auteure.

 

 

 

Après la révolution de la dignité en 2014, et dans le climat de guerre face à la Russie, tout change. Des restaurateurs qui avaient passé plusieurs années à vivre à l’étranger développent une nouvelle offre, plus raffinée, plus attrayante. La cuisine ukrainienne s’invente, ou se réinvente. Elle se différencie des plats traditionnels à base de patates, de viande, de chou, et de crème fraîche…

 

 

 

Maud: A Kiev, pendant longtemps, il y a une dizaine de restaurants que je qualifierai d’historique. Puis, fin 2014, début 2015, l’offre “food” a véritablement explosé. On a vu apparaître de nombreux nouveaux concepts comme les gastrobars ou les cafés-restaurant. Enfin, à partir de 2016, l’Ukraine a commencé à se réapproprier sa cuisine. Il y a eu récemment de nombreuses ouvertures de restaurant de spécialités ukrainiennes revisitées.

Maud Joseph entreprend donc de recenser ces nouveaux restaurants et d’en décrypter les subtilités. Ici une redécouverte d’une gastronomie régionale. La une terrasse coupée de la circulation, endroit rare à Kiev. La un café restaurant branché ou les personnalités, et les princesses, selon l’expression du guide, aiment s’afficher. La un endroit où les enfants peuvent jouer. Avec très souvent, une ambiance très décontractée et festive.

Maud: Les Ukrainiens n’ayant pas comme en France l’habitude de recevoir chez soi, les réceptions comme les anniversaires ou les dîners entre amis se font au restaurant. Et cela donne une véritable festive et joyeuse au lieu.

La premiere edition sur kiev est sorti en 2016. Maud Joseph a aussi publié un Pink Guide sur Odessa, et un autre sur Paris. Pourquoi pink guide? Parce que l’auteur aime cette couleur. Et qu’elle est reconnaissable sur les étagères des librairies. Un rose bonbon, pour appâter le lecteur et l’attirer dans la découverte des nouvelles saveurs ukrainiennes.

Ecouter le reportage ici

Leave a Reply

%d bloggers like this: