RTBF: Elections non-reconnues à Donetsk et à Louhansk

Papier diffusé dans les journaux de la matinale, sur la RTBF, le 11/09/2018

Elections sous haute tension dans l’est de l’Ukraine. Les républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk, soutenues par la Russie, y élisent leurs chefs et parlementaires. Le scrutin intervient après de sérieux troubles internes aux républiques séparatistes. Il est dénoncé par les Ukrainiens et leurs alliés occidentaux comme une violation du processus de paix de Minsk. Depuis Kiev, Sébastien Gobert

A Louhansk, on vote pour remplacer un chef destitué par un coup d’Etat. A Donetsk, on élit un successeur au chef assassiné dans l’explosion d’une bombe dans un café. 4 ans après leurs créations, les territoires séparatistes sont toujours en quête de stabilité Ces élections sont encouragées par la Russie comme l’expression démocratique de ces républiques populaires autoproclamées. Elles sont condamnées par l’Ukraine comme des simulacres de vote qui fragilisent des négociations de paix déjà atones. Pas une des conditions des accords de février 2015 n’ont été respectés, même pas l’établissement d’un cessez-le-feu durable. Rien qu’en octobre onze soldats ukrainiens ont été tués. L’organisation de ces élections locales distinctes de la législation ukrainienne est un signe de plus de la division entre Kiev et l’est. Le vote devrait conforter les dirigeants actuels de Donetsk et Louhansk, avalisés par le Kremlin. C’est donc un scrutin sans suspense, mais qui renforce les incertitudes quant à l’avenir.

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: