RTS: Les Ukrainiens appelés aux urnes pour une élection très incertaine

Le comédien, la princesse du gaz ou le roi du chocolat? L’issue de la journée est imprévisible – un signe de la vitalité de la démocratie en Ukraine pour certains.

Papier diffusé dans les journaux de la matinale, sur la RTS, le 31/03/2019

Plus 35 millions d’électeurs ukrainiens sont appelés aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Dans un pays en grave crise économique, qui souffre d’un conflit armé dans l’est, c’est un scrutin de tous les records: “la campagne la plus sale, et la plus chère de l’histoire de l’Ukraine indépendante” selon les politologues. 39 candidats sont enregistrés. Le bulletin de vote mesure 83 centimètres de long. L’élection est très incertaine, et le risque d’irrégularités est pris très au sérieux. A Kiev, Sébastien Gobert

Pour certains observateurs, c’est un signe de la vitalité de la démocratie en Ukraine: l’issue du scrutin est tout à fait imprévisible. Le comédien Volodymyr Zelenskiy surfe sur une vague de dégagisme avec un programme vague basé sur ses sketches et concerts. La princesse du gaz et ancienne première ministre Ioulia Timochenko promet monts et merveilles dans une démonstration populiste inédite. Le président actuel et roi du chocolat Petro Porochenko mise sur une stratégie conservatrice de stabilité. Les pronostics sont compliqués par les scandales de corruption, d’achats d’électeurs et de violences nationalistes qui ont entaché la campagne. Le chef d’une milice nationaliste a déjà évoqué la possibilité de frapper quelqu’un au visage en cas de fraude. Autre grande inconnue du scrutin, la participation. Les déplacements causés par la guerre et l’émigration de travail brouillent les cartes. Et 5 ans après la révolution de l’EuroMaidan, beaucoup d’Ukrainiens ne croient plus que ces élections peuvent changer leur situation.

Leave a Reply

%d bloggers like this: