RFI: Des milliers d’Ukrainiens remercient Petro Porochenko à Kiev

A Kiev, plusieurs milliers de partisans de Petro Porochenko sont venus le remercier pour ce qu’ils voient comme des réalisations historiques des 5 dernières années. Un hommage, de la détermination, ou du déni?

Reportage diffusé dans les journaux de la matinale, sur RFI, le 23/04/2019.

Photo: Niels Ackermann / Lundi 13

Suites d’une élection présidentielle historique en Ukraine. Le comédien Volodymyr Zelenskiy, sans expérience politique, a remporté 73% des voix. Il n’a aucune expérience politique. Il a gagné sur une campagne inédite, basée sur son rôle de président accidentel et idéal dans une série télévisée. Au lendemain de sa victoire, il est resté discret. Il ne prêtera serment que le 6 juin. En revanche, le perdant et président sortant, Petro Porochenko, fait parler de lui. Il a reconnu le résultat de l’élection, mais il annonce rester en politique. A Kiev, plusieurs milliers de ses partisans lui ont rendu hommage.
Sur place, Sébastien Gobert

La mobilisation était improvisée, organisé à travers les réseaux sociaux. Ce sont milliers de personnes, des familles, des Kiéviens revêtus de drapeaux nationaux. Mikhaylo Burmay et sa femme avancent vers l’administration présidentielle.

Mikhaylo Burmay: Nous sommes venus lui dire merci. Il a fait beaucoup pour que l’Ukraine fasse partie de la famille européenne.

Petro Porochenko se revendique comme un président historique. Il a défendu la souveraineté nationale contre l’agression russe à partir de 2014, et placé l’Ukraine sur une trajectoire pro-Union Européenne, pro-OTAN.

Niels Ackermann / Lundi13

S’il a perdu, c’est avant tout à cause de ses manquements dans les réformes et pour sa complicité dans une corruption endémique. Son rival Volodymyr Zelenskiy promet lui des changements radicaux. Mais il est soupçonné d’avoir une approche pro-russe. Pour Mikhaylo, sa victoire est un choc.

Mikhaylo Burmay: Il y a un risque de retour en arrière. C’est le plus difficile à supporter.

Ces peurs sont entretenues par Petro Porochenko lui-même. Quand il apparaît sur le perron, il se mêle à la foule avec joie. Il met en garde contre l’agression du Kremlin et fait une promesse:

Petro Porochenko: Ensemble, nous allons gagner les élections législatives d’octobre! nous reviendrons ici à la présidence aux élections de 2024!

Est-ce là de la détermination, ou du déni? Petro Porochenko peut se complaire dans des bains de foule. Mais c’est la politique du nouveau président Volodymyr Zelenskiy qui déterminera les ambitions, du président sortant.

Leave a Reply

%d bloggers like this: