RFI : Finale de la Ligue Europa à Bakou, sur fond de géopolitique

Papier diffusé dans les journaux de RFI  du 29 mai 2019

@ Crédit Kremlin.ru

Bakou l’a voulu cette finale.

Pour améliorer son image internationale, le régime azerbaïdjanais étant en permanence accusé de pratiques autoritaires voire dictatoriales.

Mais ce qu’il lui importe notamment, et qui fait qu’il a mis en place une véritable politique d’accueils d’évènements sportifs internationaux, c’est de se renforcer sur la scène diplomatique dans son combat pour reprendre le contrôle de la région séparatiste du Haut-Karabagh.

Province montagnarde que l’Azerbaïdjan a perdu au profit de l’Arménie voisine, au terme de la guerre de 1988 – 94. Bakou invoque son intégrité territoriale tandis qu’Erevan met en avant elle le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, le Haut-Karabagh étant peuplé en majorité d’Arméniens historiquement.

Comme un fait exprès, une des stars du club londonien d’Arsenal est le capitaine de l’équipe nationale arménienne, Henrikh Mkhitaryan.

Celui-ci ne fera pas le déplacement à Bakou, affirmant craindre pour sa sécurité.

Selon nos sources dans le monde du football, Mkhitaryan a politisé son cas… les autorités azerbaidjanaises, tout à leur souci d’image, affirment elles que sa sécurité est garantie à 100%.

Leave a Reply

%d bloggers like this: