RFI: L’affaire Khatchatourian, les violences familiales mises au jour

En Russie, le nom de Khatchatourian est d’abord associé au grand compositeur arménien de l’époque soviétique. Mais depuis un an, il évoque surtout une affaire sordide, celle des sœurs Khatchatourian. Elles s’appellent Maria, Angelina et Krestina, étaient respectivement âgées de 17, 18 et 19 ans quand l’été dernier, les trois jeunes femmes ont assassiné leur père dans leur appartement moscovite. Ce fait divers a un écho médiatique très fort parce que ces trois sœurs subissaient depuis des années violences et agressions sexuelles de leur père.

Par Étienne Bouche

Diffusé le 06/07/2019 dans l’émission “Bonjour l’Europe”, sur RFI.

Si le réalisateur Claude Chabrol avait eu un alter ego en Russie, ce dernier aurait tiré de cette histoire un film redoutable. Mikhaïl Khatchatourian était un homme tyrannique. Un mari qui avait fait de son épouse une quasi esclave avant de la chasser du foyer. Un père de famille qui a aussi chassé son fils aîné et qui faisait subir à ses trois filles violences et humiliations quotidiennement. Les faits relatés par les sœurs et leurs proches sont accablants. A la merci de leur père, les trois filles vivent un enfer, l’aînée fait une tentative de suicide. Elles en sont convaincues, elles n’ont pas d’autre choix que d’agir. Elles assassinent alors leur père de dizaines de coups de couteaux et se dénoncent aussitôt à la police.

A écouter en intégralité sur RFI.

Leave a Reply

%d bloggers like this: