Mediapart: Les législatives promettent un fort renouvellement

Le doyen part en retraite. Ioukhym Zviahilsky, un des parrains du clan de Donetsk, a siégé dans chacune des 8 convocations du Parlement. A 86 ans, il ne se représente pas. Un départ symbolique d’un fort renouvellement.

Article publié sur le site de Mediapart, le 20/07/2019

Les législatives anticipées organisées en Ukraine, dimanche 21 juillet, par le nouveau président Volodymyr Zelenski pourraient conduire à changer plus des deux tiers du Parlement. Mais les pratiques anciennes de corruption et de clientélisme font de la résistance.

Photo: Niels Ackermann / Lundi 13

Le doyen part en retraite. A 86 ans, Ioukhym Zviahilsky est un homme du charbon de l’est de l’Ukraine, et un des parrains du “clan de Donetsk”, un groupe d’influence mafieuse qui influe sur le développement du pays depuis son indépendance en 1991. Il a siégé dans chacune des huit “convocations”, selon le terme consacré, de la Verkhovna Rada (Parlement). Il a cette fois décidé de ne pas se présenter aux élections anticipées du 21 juillet, décrétées par le nouveau président, Volodymyr Zelenskyy. Le départ de ce personnage historique est symbolique: plusieurs observateurs s’attendent à un renouvellement des députés à hauteur de 70%.

“Il faut juste amener des nouveaux gars, des gens sérieux, honnêtes, qui font passer les bonnes réformes”, martèle le chef de l’Etat à qui veut l’entendre. L’idée étant d’en finir avec la corruption endémique, les abus au sommet de l’Etat, et les combats au poing en plein hémicycle. Alors qu’il était encore comédien il y a 4 mois, son élection à 73% contre le très conservateur Petro Porochenko irradie son parti “Le Serviteur de l’Etat”, du nom de la série télévisée qui l’a rendu présidentiable. Ses candidats ont à peine à mener campagne. Un récent sondage du groupe Rating crédite le parti de 49,5% des voix.

Nouvelles têtes

4 autres formations devraient dépasser la barre des 5% pour entrer au Parlement. Avec 10,5% des intentions de vote, “Plateforme d’Opposition – Pour la Vie” met en avant les relations personnelles de ses dirigeants avec Vladimir Poutine et Dmitry Medevedev pour promettre une réconciliation avec la Russie, après 5 ans de guerre. “Solidarité Européenne” de Petro Porochenko, fort de 7,7% des intentions de vote, dénonce lui une “revanche” pro-russe permise par Volodymyr Zelenskyy et “Plateforme d’Opposition”, et un risque pour la souveraineté nationale. L’infatigable populiste et ancienne Première ministre Ioulia Timochenko espère 6,9% pour son parti “Patrie”, et le chanteur de rock Svyatoslav Vakarchuk 5,9% pour le réformateur et libéral “Holos”, traduit à la fois par voix et par vote. L’ensemble de ces partis jouent la carte du renouvellement, et présentent de nouveaux visages sur leurs listes. Le prochain Parlement sera donc très différent des précédents. Même le trublion Oleh Lyashko, célèbre pour ses longues tirades fantasques, devrait perdre le siège qu’il occupe depuis 2006.

A noter que ces pourcentages ne concernent que la partie proportionnelle d’un système électoral mixte. La moitié des 424 députés (26 sièges des 450 sièges du Parlement sont vides pour représenter les circonscriptions des “territoires temporairement occupés” de Crimée et d’Ukraine de l’est, ndlr.). Les résultats dans les circonscriptions majoritaires, bien pus imprévisibles, détermineront la marge de manoeuvre du président Zelenskyy dans l’hémicycle. A supposer qu’il soit contraint à une coalition avec Ioulia Timochenko ou Svyatoslav Vakarchuk, il devrait tout de même avoir les moyens de ses ambitions.

Lire la suite de l’article ici (accès abonnés)

Leave a Reply

%d bloggers like this: