Le Soir : Vladimir Poutine connaît – très bien – le chemin vers Budapest

C’est la neuvième fois que le président russe rencontre le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán. Un égard habituellement réservé aux plus puissants dirigeants de la planète.

Le président russe Vladimir Poutine s’est rendu ce mercredi à Budapest pour s’entretenir avec le Premier ministre hongrois Viktor Orbán. Au menu de cette rencontre bilatérale figuraient notamment l’approvisionnement gazier de la Hongrie, les échanges commerciaux entre les deux pays, ainsi que la situation en Ukraine et au Proche-Orient. « La coopération entre nos deux pays est fructueuse, de haut niveau et de grande qualité », a salué M. Poutine au cours de la conférence de presse.

Les deux dirigeants ont plaidé pour le raccordement de la Hongrie et de la Serbie au « Turkish Stream », un projet de gazoduc russe qui traverserait la mer Noire et les Balkans. « Nous ne voulons dépendre d’aucun pays de transit », s’est justifié Viktor Orbán. « Si le gaz doit obligatoirement traverser l’Ukraine, ce n’est pas une bonne chose pour nous », a-t-il explicité. Toujours au chapitre énergétique, Vladimir Poutine a renouvelé son intérêt pour la mise en chantier rapide de deux nouveaux réacteurs de la centrale nucléaire hongroise Paks-2, un projet enlisé depuis la signature de l’accord russo-hongrois en janvier 2014.

Lire la suite dans Le Soir

Leave a Reply

%d bloggers like this: