Ouest France: Le feu menaçant autour de Tchernobyl

Malgré la pluie salvatrice de la nuit du 13 au 14 avril, plus de cent hectares d’une faune et flore uniques en Europe sont partis en cendres.

Article publié dans Ouest France, le 13/04/2020

“C’est notre musée à ciel ouvert qui brûle, nos archives, notre histoire.  L’Ukrainienne Olena Gnes est guide touristique pour la zone d’exclusion autour du réacteur 4 de la centrale de Tchernobyl, qui a explosé en 1986. Depuis le 4 avril, elle observe un gigantesque feu de forêt progresser. Lundi 13 avril, les flammes ont léché les quartiers sud de la ville abandonnée de Prypiat.

La centrale n’est pas encore inquiétée. Les autorités font certes état d’une radiation plus élevée que la norme au cœur du foyer mais les concentrations restent sans danger pour l’homme. Du moins tant que le feu n’atteint pas les bâtiments de Prypiat. Plus de 350 pompiers équipés d’une centaine de camions, de trois avions et de trois hélicoptères sont mobilisés sur place. Mais, attisés par des vents forts, les feux dévorent une végétation asséchée par un hiver sans neige et un printemps sans pluie.

Lire le reste de l’article ici (accès libre)

Leave a Reply

%d bloggers like this: