Sud-Ouest: Une Constitution sur mesure pour Vladimir Poutine

Jusqu’au 1er juillet, les Russes sont appelés à s’exprimer sur la réforme de leur Constitution. L’un des amendements vise à permettre à Vladimir Poutine de briguer à nouveau la présidence en abolissant la limite des deux mandats consécutifs.

Par Étienne Bouche

Publié le 27/06/2020 dans Sud-Ouest

« Préservons la culture russe », « Pour l’interdiction de la double nationalité aux fonctionnaires », « Pour l’indexation annuelle des pensions de retraite » : dans les lieux publics, les appels à la vigilance sanitaire se mêlent désormais aux slogans électoraux. Avec cette consultation populaire, le Kremlin entend légitimer sa réforme constitutionnelle déjà validée par les deux chambres du Parlement. Son apparition dans l’agenda politique au lendemain des congés du Nouvel An avait surpris jusqu’aux kremlinologues les plus aguerris, autant que la démission de Dmitri Medvedev, le Premier ministre fidèle au président. De différentes natures, les amendements inclus dans cette réforme portent à la fois sur l’exercice du pouvoir exécutif, la politique sociale et le corpus idéologique de l’État. Mais il a fallu attendre une mise en scène savoureuse pour comprendre le véritable sens de la manœuvre : quand la députée et ancienne cosmonaute Valentina Terechkova a proposé d’ajouter un amendement consistant à abolir la limite des deux mandats présidentiels consécutifs.

A lire en intégralité sur le site du journal (accès réservé aux abonnés)

Leave a Reply

%d bloggers like this: