CEC: Élections locales en Ukraine : Lviv confirme sa place d’exception

Tout en confirmant sa fronde ouverte au président Zelenskyy, elle sort du premier tour des élections locales avec une municipalité morcelée. Lviv est la seule des grandes métropoles du pays où le maire, Andriy Sadoviy, n’est pas assuré d’être réélu à l’issue du second tour.

Reportage publié sur le site du Courrier d’Europe Centrale, le 27/10/2020

A Lviv, Ukraine – « Cinq partis entrent au conseil municipal de Lviv. “Slouha Narodu – Serviteur du Peuple” de Volodymyr Zelenskyy n’en fait pas partie ». Le titre d’un article du média en ligne Oukrainska Prvada confirme l’exception de la cinquième ville d’Ukraine, capitale de la Galicie orientale. Tout en confirmant sa fronde ouverte au président Zelenskyy, elle sort du premier tour des élections locales avec une municipalité morcelée. Lviv est la seule des grandes métropoles du pays où le maire, Andriy Sadoviy, n’est pas assuré d’être réélu à l’issue du second tour. Avec 40,6 % des voix selon des estimations de sortie des urnes, il doit faire face à Oleh Sinyoutka, bénéficiaire d’environ 30,7 % des suffrages.

L’entre-deux tours qui s’annonce féroce entre les deux hommes devrait vite se transformer en un plébiscite sur la personne du maire, en poste depuis 2006. Andriy Sadoviy est certes crédité d’une gestion moderne et rationnelle de ses plus de 700.000 administrés, ainsi que d’un ancrage pro-européen constant. Il est néanmoins critiqué pour des pratiques de népotisme et des conflits d’intérêt dans le secteur immobilier et dans la très juteuse industrie touristique. « Rien ne remonte directement à Andriy Sadoviy », détaille Yaroslav Roushchychyn, candidat malheureux au poste de maire pour le parti libéral « Holos – Voix ». « Mais la corruption est un fait parmi les responsables à la municipalité. En tant que chef, le maire aurait dû faire le ménage depuis longtemps ».

Lire le reste de l’article ici (accès libre)

Leave a Reply

%d bloggers like this: