CEC: Maia Sandu: “Les changements que je propose sont ceux qu’attendent les Moldaves, qu’ils parlent roumain ou russe”

Aujourd’hui, dimanche 15 novembre, se tient en Moldavie le second tour de l’élection présidentielle qui oppose le sortant, Igor Dodon, à la candidate libérale Maia Sandu, qui a viré en tête lors du premier tour. Sébastien Gobert a rencontré Maia Sandu et recueilli ses impressions.

Article publié sur le site du Courrier d’Europe Centrale, le 15/11/2020

Aujourd’hui, dimanche 15 novembre, se tient en Moldavie le second tour de l’élection présidentielle qui oppose le sortant, Igor Dodon, à la candidate libérale Maia Sandu, qui a viré en tête lors du premier tour. Sébastien Gobert a rencontré Maia Sandu et recueilli ses impressions.

“Les changements que je propose sont ceux qu’attendent tous les Moldaves, qu’ils regardent à l’ouest ou à l’est, qu’ils parlent roumain ou russe”. À deux jours du second tour d’une élection présidentielle très serrée en Moldavie, Maia Sandu est prête. Les yeux pénétrants, l’esprit vif, elle semble déterminée à transformer son avance du premier tour. Son programme de réformes libérales avait séduit 36,16% des électeurs, contre 32,61% pour le président sortant Igor Dodon. Une reconnaissance de la constance de la candidate, fidèle à son mot d’ordre de lutte contre la corruption. “Le gouvernement regrette de ne pas avoir assez d’argent pour améliorer le sort des retraités… Mais il ne fait rien pour enrayer le pillage des ressources publiques : le procureur général a récemment révélé que 600 millions d’euros avaient été détournés d’une entreprise d’État. Cela suffirait à augmenter le niveau des pensions pour un an!”, s’agace-t-elle.

Lire le reste de l’article ici (accès abonnés)

Leave a Reply

%d bloggers like this: