RFI: Maia Sandu, 1ère femme présidente de Moldavie

Maia Sandu totalise 57% des voix à l’issue du 2nd tour de l’élection présidentielle, contre 43% pour le président sortant, le pro-Kremlin Igor Dodon. L’avance notable de Maia Sandu lui est garantie par les voix de la diaspora, qu’elle remporte à plus de 90%.

Papier diffusé dans les journaux de la matinale, sur RFI, le 16/11/2020

En Moldavie, la candidate pro-européenne Maia Sandu devient la première femme présidente depuis l’indépendance du pays en 1991. Elle totalise 57% des voix à l’issue du 2nd tour de l’élection présidentielle, contre 43% pour le président sortant, le pro-Kremlin Igor Dodon. L’avance notable de Maia Sandu lui est garantie par les voix de la diaspora, qu’elle remporte à plus de 90%. A Chisinau, Sébastien Gobert

Les échos des feux d’artifice ont résonné jusque tard dans la nuit, à Chisinau, ville capitale que Maia Sandu a largement conquise. Diplômée de Harvard, ancienne économiste de la Banque mondiale, elle créé la surprise en triomphant d’un Igor Dodon omniprésent. Preuve que son programme de réformes libérales et de lutte contre la corruption ont séduit l’électorat, dans le pays même comme dans les circonscriptions de l’étranger. 260.000 Moldaves, un nombre record, se sont mobilisés à travers le monde pour voter. Les résultats du 2nd tour sont aussi une preuve de la bonne tenue du scrutin, même si les deux candidats s’accusent d’irrégularités. La Moldavie démontrerait ainsi son ancrage démocratique et son désir de changement. Reste que Maia Sandu entend réformer l’Etat et le système judiciaire, réduire la corruption à néant, redresser l’économie, résoudre le cas du territoire sécessionniste de Transnistrie, pousser pour l’intégration européenne de son pays et conserver de bonnes relations avec la Russie, le tout sans contrôler ni le Parlement ni le gouvernement. Pour Maia Sandu, son élection n’est qu’une première étape sur un long chemin.

Leave a Reply

%d bloggers like this: