RFI : Scènes de liesse en Arménie après la démission du Premier ministre Sarkissian

Reportage publié sur RFI le 14 avril 2018

C’est une véritable euphorie qui régnait ce lundi 23 avril à Erevan. Une euphorie comme l’Arménie n’en a certainement pas connu depuis très longtemps. C’est un concert de klaxons sans fin, les gens défilaient avec le drapeau tricolore arménien sur leurs épaules, qui sabrent le champagne  –local en tout cas – dans les rues d’Erevan. Des dizaines de milliers de personnes ont rejoint la place de la République qui a été l’épicentre de ces onze jours de manifestations.

Une foule composée en grande partie de jeunes  –des étudiants et même des lycéens – qui sont venus dire leur ras-le-bol de ce pouvoir corrompu, qui ne leur donne aucun espoir, tous les bons postes dans l’administration et dans le privé étant réservés à l’entourage du président, des députés, etc.

Pour Armen, un habitant de 60 ans rencontré par RFI aux abords de la place de la République, aucun doute, c’est bien la jeunesse qui vient de renverser Serge Sarkissian. « Je suis heureux parce que mon peuple se bat pour la justice et a déjà remporté une victoire, salue-t-il. Bientôt, ce sera la victoire finale et nous vivrons bien mieux. Il faut que ce parasite parte, le plus loin sera le mieux. Ces assemblées de jeunes sont calmes, ils sont bien plus intelligents que nous. Les jeunes nous ont ouvert la rue, et lui, Sarkissian, il ne faisait que les fermer. »

Leave a Reply

%d bloggers like this: