Le Monde : En Pologne, le pouvoir conservateur « corrige » la mémoire de Bronislaw Geremek

LE MONDE | Depuis l’arrivée au pouvoir des ultraconservateurs du PiS (Droit et justice), en novembre 2015, la guerre mémorielle fait rage en Pologne. Cette fois, c’est la personnalité de Bronislaw Geremek, éminent historien polonais, homme politique et membre de l’opposition démocratique de Solidarnosc, qui se retrouve au cœur d’une controverse.

Mort en 2008 dans un accident de voiture, Bronislaw Geremek est, aux yeux des ultraconservateurs polonais, un des représentants historiques de « l’élite libérale » artisane de la transformation polonaise, dont le rejet a permis au parti de Jaroslaw Kaczynski de prendre le pouvoir.

Lira la suite sur le site du Monde

Leave a Reply

%d bloggers like this: