RTS : Un nouveau barrage au Tadjikistan est appelé à devenir le plus haut du monde

Entretien publié dans l’émission “Mode Avion” de la RTS le 23 novembre 2018

Question = Le 16 novembre, le Tadjikistan a inauguré en grandes pompes la première phase du barrage hydroélectrique de Rogoun. Il est appelé à devenir le plus haut du monde, 335 m. Bonjour Régis Genté, vous êtes notre correspondant pour l’Asie centrale… Qu’est-ce que c’est que ce projet pharaonique ?

RG = Je dirais que c’est bien plus qu’une simple infrastructure produisant de l’électricité. Ce projet est si énorme, même si pour le moment il ne fait que 75 m de hauteur, que ce sont toutes les dimensions de la vie du pays qui s’y trouvent engagées. Pauvreté, car dans les régions tadjikes on ne vit qu’avec quelques heures d’électricité par jour. Migration, chaque famille tadjike a au moins un de ses membres qui travaille en Russie. Développement industriel, avec la fierté qui va avec… lorsqu’on a construit les premiers barrages hydroélectriques dans ce pays de montagnes, c’était une façon d’accéder à la modernité et de ne pas rester gardiens de moutons. C’est aussi une façon pour les 9 millions de Tadjiks d’affirmer leur identité, ethnique, culturelle, persanophone, face à leurs voisins ouzbeks… C’est fondamental, de vieilles rancunes demeurent, nées à l’époque soviétique…

Question = A regarder les images des cérémonies, on voit qu’elles ont été centrées autour du Président, Emomali Rahmon. Est-ce qu’une autre dimension de la construction du barrage ne serait pas le culte de sa personnalité ?

RG = Ah, vous avez remarqué… les pétales de fleurs que de jeunes dames, en costume traditionnel, jetaient sous les pieds de M. Rahmon…

Question = … ou les portraits géants de lui qui décoraient les lieux…

RG = Rogoun, c’est SON projet. Cela lui permet d’asseoir son pouvoir… et celui de sa famille. D’ailleurs, le jeune homme qui le suivait partout, c’était son fils… le successeur manifestement ! Ses neuf enfants, et sa famille en général, contrôlent des pans entiers de l’économie. Y compris la production d’aluminium, énorme consommatrice l’électricité. Rogoun, c’est une façon de dire au peuple : nous travaillons aussi pour vous… et en plus vous pourrez être fier du pays.

Leave a Reply

%d bloggers like this: