RFI: L’Ukraine instaure la loi martiale dans dix régions

Reportage diffusé dans les journaux de la matinale sur RFI, le 27/11/2018

Alors que la guerre dans l’est de l’Ukraine entre dans son cinquième hiver, le parlement ukrainien a adopté hier la loi martiale dans 10 régions sur les 24 que compte le pays, pour une durée de 30 jours. Le régime d’exception est une réaction à l’attaque, dimanche 25 novembre, de trois navires militaires ukrainiens par les forces russes dans la mer noire. Le Président Petro Porochenko, qui a du batailler pour faire accepter son projet, avertit d’un risque d’escalade. A Kiev, Sébastien Gobert

C’est une loi martiale certes, mais une loi martiale allégée, et au contenu mal défini. Dans une ambiance survoltée, les parlementaires ont passé de longues heures à revoir à la baisse les exigences de Petro Porochenko. Le Président a du se déplacer au Parlement pour convaincre du risque d’une attaque terrestre venue de Russie.

Petro Porochenko: Je vous demande de me donner le droit d’agir. Pour que dans le cas où le moindre soldat russe franchit la frontière, je ne perde pas une seconde pour défendre la terre ukrainienne!

Le plan initial de Petro Porochenko visait à instaurer la loi martiale sur l’ensemble du territoire pendant 60 jours, et initier une mobilisation partielle. Le vote est donc un demi-succès pour un Président en campagne de réélection, qui a en plus été chahuté par les parlementaires pendant son discours.

Petro Porochenko (s’interrompt): Tais-toi! … Arrêtez de m’interrompre dans le Parlement!

La loi adoptée prévoit de possibles restrictions de libertés civiques si la situation venait à l’exiger, mais elle ne précise pas quelles mesures pourraient être adoptées, ni comment. Elle ne permet pas non plus de penser qu’elle puisse renforcer les capacités militaires ukrainiennes ou arrêter une éventuelle intervention russe. Dans l’immédiat, elle ne lave en rien l’affront fait à la marine ukrainienne le 25 novembre. Ses trois navires sont toujours aux mains des Russes, de même qu’une vingtaine de marins prisonniers, dont 6 blessés.

Leave a Reply

%d bloggers like this: