RFI: Zelenskiy dissout le Parlement, nomme ses proches aux responsabilités

Volodymyr Zelenskiy n’aura pas attendu longtemps pour lancer son action – et pour susciter les premières polémiques.

Papier diffusé dans les journaux de la matinale sur RFI, le 22/05/2019

Pendant son premier jour après son investiture, le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy a dissout le parlement et convoqué des élections anticipées pour le 21 juillet. Il l’avait annoncé dès son discours d’inauguration, le 20 mai. Il n’empêche que c’est un bouleversement de la politique ukrainienne. Et Volodymyr Zelenskiy n’entend pas s’arrêter là. A Kiev, Sébastien Gobert

Pour Volodymyr Zelenskiy, la dissolution du parlement était une question existentielle. Il ne dispose d’aucun groupe parlementaire et ne peut agir sans une majorité. Certains dénoncent son passage en force comme contraire aux règles de cette république parlementaire. Il n’empêche que la dissolution est acceptée par l’ensemble des partis et l’opinion publique. Le comédien avait fait campagne sur le renouvellement radical de la classe politique. Pourtant, les premiers couacs se font entendre. Le président a remercié le chef des armées et nommé ses proches amis à des postes à responsabilité. Le nom de son nouveau chef de son administration fait jaser en particulier. Andriy Bohdan est l’avocat de l’oligarque sulfureux Ihor Kolomoiskiy, considéré comme un sponsor du président. Andriy Bohdan est aussi critiqué pour avoir travaillé dans l’administration de l’ancien président corrompu Viktor Ianoukovitch. Cela n’affecte néanmoins pas l’état de grâce de Volodymyr Zelenskiy. Son parti est crédité de 40% des intentions de vote aux législatives anticipées.

Leave a Reply

%d bloggers like this: