Libé: Législatives. L’Ukraine toujours en peine de paix

«J’ai décidé d’appeler Poutine”. A quelques jours des élections législatives, au volant d’une Tesla, le président ukrainien affiche son message : défendre l’intérêt national tout en relançant les négociations de paix avec la Russie, après 5 ans de guerre.

Article publié dans Libération, le 19/07/2019

Dans un pays déchiré depuis 2014, le président Zelensky parie sur une majorité suffisante aux législatives de dimanche pour engager une politique de désescalade avec Moscou.

«J’ai décidé d’appeler Poutine. On a vraiment essayé de m’en dissuader, mais pourquoi avoir peur alors que la vérité est de notre côté ?» C’est en toute simplicité que Volodymyr Zelensky s’est intronisé négociateur d’égal à égal avec Vladimir Poutine. Dans une des vidéos improbables dont il a le secret, en conduisant une Tesla dans les rues de Kiev, l’ex-comédien raconte le progrès des pourparlers sur un échange de prisonniers à venir. «Je lui ai dit franchement, à Poutine, que nous serions très heureux d’organiser un échange, mais qu’il y a encore des problèmes à régler !» A quelques jours des élections législatives anticipées de dimanche, le président ukrainien affiche son message : défendre l’intérêt national tout en relançant les négociations de paix avec la Russie, après cinq ans de guerre.

Lire le reste de l’article ici (accès abonnés)

Leave a Reply

%d bloggers like this: