Libé: L’irrésistible déferlante Zelenskyy

Comment Volodymyr Zelenskyy, encore un acteur il y a 6 mois, se voit remettre quasiment toutes les clés du pouvoir – et ne compte pas s’arrêter là.

Analyse publiée sur le site de Libération, le 22/07/2019

Coup de théâtre électoral en Ukraine. Le parti Le Serviteur du peuple du président Volodymyr Zelenskyy était sorti grand gagnant de l’élection anticipée d’hier dimanche, mais on pensait qu’il devait former une coalition gouvernementale avec un autre parti pour gouverner. Le décompte des voix selon un système mixte proportionnel et majoritaire lui donne en fait une majorité nette. Volodymyr Zelenskyy, encore un acteur il y a 6 mois, se voit donc remettre quasiment toutes les clés du pouvoir.

«73%, ça aurait été mieux. Mais c’est déjà pas mal !» Dimanche soir, chemise sortie du pantalon, en baskets, on aurait dit que le président Volodymyr Zelensky plaisantait juste entre amis par une belle soirée d’été. Lui avait remporté 73% des voix à la présidentielle d’avril, porté par une vague de dégagisme inédite. Après avoir convoqué des élections législatives anticipées, son parti Le Serviteur du peuple a mené une campagne a minima sur l’idée d’un renouvellement radical de la classe politique. Le 21 juillet au soir, l’ancien comédien se réjouissait avec candeur que son parti ait raflé plus de 43% des voix.

Et la nuit a amplifié ce succès : les résultats du Serviteur du peuple se sont appréciés au fil du dépouillement, en vertu d’un système électoral complexe, mi-proportionnel, mi-majoritaire. Les candidats de la formation présidentielle remportent au moins 106 des 199 circonscriptions à candidature individuelle. Le parti est crédité de 227 élus sur 450 dans l’hémicycle, soit la majorité. Le décompte des résultats doit se poursuivre pendant plusieurs jours, mais il apparaît que Le Serviteur du peuple est en mesure de gouverner seul. Une réserve de 60 députés indépendants lui offre la possibilité de négocier des soutiens supplémentaires, si besoin est. 

Lire la suite de l’analyse ici (édition abonnés)

Leave a Reply

%d bloggers like this: