RFI: Homo en Russie, vivre dans le secret

Il y a six ans, la Russie adoptait une loi pénalisant la « propagande des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs », selon l’expression consacrée. En réaction au libéralisme des mœurs promu en Europe occidentale, le pouvoir russe entend se faire le défenseur des valeurs traditionnelles. Ces dernières années, le rapport à l’homosexualité est devenu l’une des pierres d’achoppement entre la Russie et les pays membres de l’Union européenne. Dans un pays où la majorité de la population demeure hostile à l’homosexualité, difficile de vivre à visage découvert. Reportage à Ekaterinbourg, dans la région de l’Oural.

Par Étienne Bouche

Diffusé le 24/09/2019 sur RFI, émission “Accents d’Europe”.

Il a fallu trouver un endroit où aborder le sujet en confiance. Ivan et Valeri proposent finalement une rencontre au Centre Boris Eltsine. Depuis son inauguration en 2015, ce complexe culturel s’est rapidement imposé comme le lieu le plus libéral d’Ekaterinbourg. Ivan et Valeri sont deux amis. Le premier a 36 ans et est en couple avec le même garçon depuis 12 ans. Pour éviter les complications, il vit officiellement avec son frère. Valeri, lui, est un peu plus âgé. A 44 ans, il dénombre seulement trois personnes au courant de son homosexualité. Son sens de l’humour dissimule mal sa difficulté à s’accepter. Et le ton devient sérieux lorsqu’il commence à s’exprimer sans détours.

A écouter en intégralité sur RFI (à partir de 2’45).

Leave a Reply

%d bloggers like this: