La Croix : En Ukraine, l’armée et les séparatistes font un pas vers la paix

Article publié par La Croix le 29/10/2019.

Les faits. L’armée ukrainienne et les séparatistes prorusses ont annoncé mardi 29 octobre le début du retrait leurs troupes dans l’est de l’Ukraine, sur un secteur clé de la ligne de front. Un premier pas qui permet de relancer le processus mais qui inquiète une partie de la population.

Alors qu’il semblait s’être embourbé depuis plusieurs semaines, le processus de paix dans l’Est de l’Ukraine vient de connaître un sursaut le 29 octobre avec l’annonce par Kiev — confirmé par l’OSCE, chargé de la surveillance du cessez-le-feu — d’un recul programmé des troupes ukrainiennes près du village de Zolote. “Les ‘roquettes blanches’ ont été tirées par les deux côtés” a déclaré à La Croix Sergueï Sivokho, un conseiller auprès du conseil de sécurité ukrainien, en référence aux fusées destinées à signaler le lancement du processus. 

Ce fragile retrait, prévu depuis un accord signé en Septembre 2016, peut à première vue sembler minime : il ne concerne qu’un point de la ligne de front, et devrait voir les troupes ukrainiennes ainsi que les forces séparatistes soutenues par Moscou reculer d’un petit kilomètre. 

Mais l’enjeu est crucial pour le pouvoir ukrainien, qui s’est engagé début octobre à relancer le processus de paix en acceptant l’adoption d’un statut spécial d’autonomie pour l’Est du pays. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky essaye ainsi d’obtenir l’organisation d’un sommet diplomatique entre l’Ukraine, la Russie, l’Allemagne et la France, un “format Normandie” dont la dernière rencontre remonte à 2016.

Lisez la suite de l’article sur le site de La Croix (édition abonnés).

Leave a Reply

%d bloggers like this: