La Croix : Ukraine – échange de prisonniers avec les séparatistes pro-russes

Article publié sur le site de La Croix le 29 décembre 2019.

Les faits. France, Ukraine, Allemagne et Russie s’étaient entendus sur la tenue de cet échange ce dimanche 29 décembre, lors d’un sommet à Paris le 9 décembre.

Fabrice Deprez (à Kiev), le 29/12/2019 à 16:15

Sous le brouillard épais d’un hiver arrivé après plusieurs semaines de températures trop clémentes, l’Ukraine a entamé ce 29 décembre l’échange de plusieurs dizaines de prisonniers avec les autoproclamées Républiques Populaires de Donetsk et Louhansk, deux groupes séparatistes dans l’Est de l’Ukraine soutenus par la Russie. Un événement qui intervient quatre mois après un premier échange, celui-ci directement avec la Russie, et trois semaines après un sommet diplomatique à Paris entre Kiev, Moscou, Berlin et Paris.

Les anciens « Berkouts »

Signe de la difficulté des négociations, le nombre exact de prisonniers échangés au point de passage de Maïorsk, l’un des cinq permettant aux civils ukrainiens de traverser la ligne de front, est resté flou une bonne partie de la journée. Mais selon Sergueï Sivokho, conseiller du Conseil de Sécurité ukrainien, l’Ukraine a échangé 127 prisonniers contre 76 personnes détenues par les séparatistes. La présidence ukrainienne confirmait à la mi-journée la libération d’au moins 25 d’entre eux, sous l’œil de la Croix-Rouge.

Une controverse a entouré en Ukraine l’annonce, la veille de l’échange, de la présence dans la liste de prisonniers sur le point d’être libérés par Kiev de cinq anciens « Berkouts », du nom d’une unité de la police ukrainienne dissoute après la révolution de 2014. La Procurature ukrainienne suspectait ces cinq anciens policiers d’avoir, le 20 février 2014, ouvert le feu sur des manifestants lors d’affrontements qui ont fait plus de 50 morts dans la capitale de Kiev. Pour plusieurs activistes et figures politiques ukrainiennes, leur libération douche aujourd’hui tout espoir de justice.

Vous pouvez lire la suite sur le site de La Croix.

Leave a Reply

%d bloggers like this: