RTS: Vraie-fausse démission d’Oleksiy Honcharouk

L’Ukraine vient-elle de vivre sa première crise politique depuis l’élection raz-de-marée de Volodymyr Zelenskyy? Ou s’agit-il d’une simple opération de com’?

Papier diffusé dans le journal de 22h30, sur la RTS, le 17/01/2020

Journées de suspense politique en Ukraine. Après un micro-scandale lié à des enregistrements audio indiscrets, le premier ministre Oleksiy Honcharouk avait écrit une lettre de démission ce matin. Ce soir, le président Volodymyr Zelenskyy l’a refusé. En Ukraine, on se divise pour savoir si cela traduit une véritable crise au sein de l’exécutif, ou une simple opération de communication. A Kiev, Sébastien Gobert

“Ce n’est pas le moment de perturber notre pays sur les plans politiques ou économiques. J’ai décidé de vous donner une seconde chance”. Dans un discussion très orchestrée, diffusée sur le site du président, Volodymyr Zelenskyy annonce à Oleksiy Honcharouk, et aux Ukrainiens, que le gouvernement reste en place. Mais qu’il est tout de même mécontent. Le premier ministre a été surpris dans un enregistrement audio à se moquer de la “compréhension primitive de l’économie” par le président, ce qui avait visiblement mené à des discussions animées entre les deux hommes. L’Ukraine pourrait donc avoir traversé la première crise politique depuis le raz-de-marée de l’élection de Volodymyr Zelenskyy et l’avènement de sa majorité absolue au Parlement. La ligne officielle de réformes et de lutte contre la corruption est donc validée de nouveau. Beaucoup doutent néanmoins la crise ait jamais existé. La situation est vue comme une simple manière, déjà utilisée auparavant avec Andriy Bohdan de réaffirmer la confiance du président au gouvernement, qui continue à travailler comme si rien ne s’était passé. Et quoiqu’il en soit, la situation a sans conteste occupé l’espace médiatique ukrainien pendant plusieurs jours. Le média influent Oukrainska Pravda remet d’ailleurs un Oscar aux deux hommes pour leur pièce de théâtre présumée, tout en déplorant les dégâts causés à la confiance des investisseurs, et à la réputation du pays sur la scène internationale.

Leave a Reply

%d bloggers like this: