Courrier International: Les pays Baltes créent la première “bulle” européenne

Ce 15 mai, les trois pays Baltes ouvrent leurs frontières communes. Les ressortissants de cette zone ne sont plus soumis à une quarantaine de quinze jours, mais les autres Européens, si. Par Marielle Vitureau.

Article publié sur le site de Courrier International, le 14/05/2020

Par Marielle Vitureau

Ce 15 mai, les trois pays Baltes ouvrent leurs frontières communes. La quarantaine obligatoire de quatorze jours à l’entrée dans l’un de ces pays ne sera plus obligatoire pour les ressortissants de cette zone. Le secteur du tourisme trépigne d’impatience.

“La bulle baltique de voyage s’ouvre le 15 mai”, annonce LSM, le média public letton. Pour mettre en place ce “Schengen régional”, les visioconférences entre les trois chefs de gouvernement ont été nombreuses.

En effet, selon le Premier ministre letton, Arturs Krisjanis Karins, cité par LSM :

Le succès de la mise en œuvre des mesures pour limiter la diffusion du Covid-19 est suffisant pour abolir les contrôles aux frontières entre les pays Baltes.”

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie comptent à elles trois à peine plus de 100 décès causés par le virus.À lire aussi Vu de l’étranger. Les Français “privés de leurs sacro-saintes vacances d’été” ?

C’est surtout le secteur du tourisme qui se réjouit de cette annonce.“Les Baltes viennent de créer la première bulle de voyage dans l’Union européenne”, peut-on lire sur le média lituanien LRT. Une bulle qui suscite l’intérêt d’autres pays avides de préserver un secteur économique vital. En Lettonie,“les hôtels commencent à recevoir les premières réservations des résidents des pays Baltes”, indique le site Delfi. Cependant, si les voyages individuels sont possibles, il faudra encore attendre un peu pour se déplacer en autocar ou en avion.

Autre réserve : les décisions des dirigeants des trois pays “manquent encore de clarté en ce qui concerne les transports commerciaux”, relève le directeur d’une des grandes compagnies de transport sur le site lituanien 15min.

Premier avion en deux mois

Après l’interdiction de déplacements pendant la période de confinement, les aéroports commencent eux aussi à rouvrir, avec des conditions très strictes. Mercredi, le premier vol en provenance de Francfort (Allemagne) s’est posé à l’aéroport de Vilnius après deux mois de pause.

Dans l’avenir, la Pologne et la Finlande pourraient rejoindre cette bulle de voyage. La Lituanie vient d’ailleurs de faciliter les échanges avec la Pologne voisine. Depuis le début de la semaine, les étudiants ou les travailleurs ont le droit de franchir la frontière sans quarantaine obligatoire, mais “ils devront être en possession d’un document prouvant le but de leur voyage”, précise en Lituanie Verslo Zinios.

Cette ouverture ne doit toutefois pas empêcher les ressortissants baltes de “s’interroger sur la nécessité de leurs déplacements”, a souligné auprès de LSM la ministre lettone de la Santé.

En Lituanie, le confinement est notoirement allégé. Les cafés ont rouvert et ce sera bientôt le tour des salles de sport ou des écoles.À lire aussi Déconfinement. À Vilnius, bars et restaurants rouvrent à ciel ouvert

“Cela ne signifie pas que le confinement, tout comme la nécessité de s’isoler obligatoirement, a disparu”, a précisé le ministre de la santé à Vilnius, cité par 15min. De plus, il reste nécessaire de se prémunir contre les cas importés. Les mesures de confinement vont durer au moins jusqu’au 31 mai, et les médecins lituaniens ont déjà mis en garde contre une deuxième vague, plus puissante que la première.

Leave a Reply

%d bloggers like this: