La Croix : L’ancien président ukrainien dans le viseur de la justice

Article publié sur le site de La Croix le 28/05/2020

Analyse. Plus d’une dizaine d’enquêtes judiciaires visent Petro Porochenko, ravivant la crainte d’une répression politique en Ukraine.

Fabrice Deprez

C’est devant la porte en bois d’un musée de Kiev consacré à l’art folklorique ukrainien que s’est déroulée le 26 mai la plus récente passe d’armes entre l’ancien président Petro Porochenko et l’actuel chef d’État Volodymyr Zelensky. Convoqué le même jour par le Bureau d’Investigation d’État en tant que témoin dans une affaire d’importation illégale de tableaux, Petro Porochenko refuse.

Il préfère s’offrir un pied de nez aux autorités en annonçant au même moment l’ouverture d’une exposition contenant les 43 œuvres au cœur de l’affaire, accompagnés des déclarations douanières qui, d’après l’ancien président, prouvent leur conformité. Et lorsque les policiers cagoulés du Bureau d’Investigation d’État fracassent quelques heures plus tard la porte du musée pour remettre à Petro Porochenko une nouvelle convocation, l’ancien chef d’État s’est déjà envolé. Une déconvenue dont les caméras de télévision – notamment celles des chaînes Pryamiy et 5 Kanal, très favorables à l’ancien président –, n’ont rien perdu.

Une pression permanente

Bruit de fond permanent de la première année au pouvoir de Volodymyr Zelensky, la question du sort de son prédécesseur ne cesse d’agiter le monde politico-judiciaire ukrainien. Trahison lors de la signature d’accords de paix en 2015, nominations illégales de juges à la Cour Suprême, blanchiment d’argent, évasion fiscale : près d’une vingtaine d’enquêtes judiciaires ont visé Petro Porochenko depuis un an. Une pression constante qui remonte jusqu’au sommet de l’État : le 20 mai, Volodymyr Zelensky s’est dit lors d’une conférence de presse confiant qu’une condamnation de l’ancien président était « encore à venir ».

Vous pouvez lire la suite de cet article sur le site de La Croix.

Leave a Reply

%d bloggers like this: