RFI: Fin d’une trêve de 42 jours dans le Donbass

Dans un contexte géopolitique régional toujours plus tendu, cette fois autour de la crise politique en Biélorussie, l’attaque rappelle que le Donbass en guerre reste à la fois une plaie ouverte de l’Ukraine, et une bombe prête à exploser.

Papier diffusé dans le journal de RFI de 14h, le 07/09/2020

Les armes se font de nouveau entendre dans l’est de l’Ukraine. Après un cessez-le-feu de 42 jours, le plus long depuis le début du conflit en 2014, des affrontements ont causé la mort d’un soldat ukrainien, hier dimanche. Les belligérants se rejettent la responsabilité de l’escalade, qui confirme que la guerre est loin d’être finie. Depuis Kiev, Sébastien Gobert

Un lanceur de grenades, quelques rafales de kalachnikov, un mort et un blessé. L’escarmouche a sonné le glas d’une trêve en vigueur depuis le 27 juillet. Le dimanche 6 septembre a été particulièrement éprouvant pour les forces armées ukrainiennes: deux autres soldats ont perdu la vie dans une explosion accidentelle le long de la ligne de front. Encore deux ont été blessés. Le bilan du côté des forces séparatistes pro-russes et russes est incertain mais le chef de la république autoproclamée de Donetsk, Denys Pouchiline, a promis des représailles. Chaque camp dénonce une provocation de l’autre. A Kiev, le ministre des affaires étrangères a contacté sans attendre son homologue russe pour dénouer la situation. Le président Volodymyr Zelenskyy joue gros avec cette flambée de violence. Il a fait du retour de la paix une priorité de son mandat. Dans un contexte géopolitique régional toujours plus tendu, cette fois autour de la crise politique en Biélorussie, l’attaque rappelle que le Donbass en guerre reste à la fois une plaie ouverte de l’Ukraine, et une bombe prête à exploser.

  1. Cela ne s’arrêtera pas , il faut que le coin reste bien enfoncé dans la chair de l’Ukraine . Regardez ceux qui font partie de la délégation ukrainienne , Witold Fokin ( 87 ans ! ) adjoint de Kravtchouk , un autre homme du passé . ( Voir HB ) Il fallait lire dans Ukrainska Pravda l’interview d’un député de Voice qui exprimait avec justesse la situation dans le Donbass et la quasi impossibilité de sortir de ce conflit , que le mal avait été fait . Une étude , vers 2013 , avait été réalisée par des chercheurs français sur la situation économique du Donbass , sous investissements ,mines de charbon obsolètes , les russes vont-ils investir dans ce territoire ? Douteux . Vont-ils s’aventurer à payer des pensions pour un plus grand nombre qu’en Crimée ?
    Zelensky va t’il s’aventurer à faire pression militairement ? Et que sait-on de l’économie réelle de la région et du pouvoir réel exercé à Donetsk ou télécommandé depuis Moscou . Quel est le réel pouvoir d’un Pouchiline Quant à la situation économique de l’Ukraine elle n’est guère brillante , la monnaie continue à dévisser et des luttes intestines se poursuivent ,

    https://nv.ua/ukr/biz/economics/kolomoyskiy-kipr-opublikuvav-spisok-sumnivnih-osib-yaki-otrimali-gromadyanstvo-novini-ukrajini-50110560.html

Leave a Reply

%d bloggers like this: