RFI: AliExpress, l’e-commerce chinois irrésistible en Ukraine

Le commerce en ligne se développe depuis plusieurs années en Ukraine post-soviétique, à un rythme plus rapide que dans d’autres pays européens. Cela est notamment dû au manque d’infrastructures et de centres de consommations de masse. Des champions ukrainiens en ligne en sont nés comme Rozetka ou OLX. Mais depuis 2018, ils sont sérieusement concurrencés par AliExpress, branche internationale du groupe chinois AliBaba. Depuis Kiev, Sébastien Gobert

Papier diffusé dans l’émission Accents d’Europe dédié au e-commerce, sur RFI, le 02/11/2020

Le commerce en ligne se développe depuis plusieurs années en Ukraine post-soviétique, à un rythme plus rapide que dans d’autres pays européens. Cela est notamment dû au manque d’infrastructures et de centres de consommations de masse. Des champions ukrainiens en ligne en sont nés comme Rozetka ou OLX. Mais depuis 2018, ils sont sérieusement concurrencés par AliExpress, branche internationale du groupe chinois AliBaba. Depuis Kiev, Sébastien Gobert

665000 tonnes de marchandises acheminées depuis la Chine vers les consommateurs ukrainiens les six premiers mois de cette année, soit 74% de plus qu’en 2019. AliExpress poursuit sa conquête vertigineuse des internautes du pays, particulièrement friands des produits bon marché proposés sur la plateforme chinoise. Protection de téléphones, cables, chargeurs, vêtements et chaussures sont parmi les produits les plus achetés, même si le succès d’Ali Express pendant les premiers mois de l’année 2020 s’explique aussi par l’achat de masques médicaux, respirateurs, thermomètres et équipements de protection qui ont fait cruellement défaut en Ukraine dans les premiers temps de la pandémie de coronavirus.

Ali Express, c’est aussi une stratégie innovante, qui cherche à engager ses consommateurs en ligne. La direction emploie des influenceurs et bloggers pour promouvoir ses produits: elle a annoncé vouloir en recruter un million d’ici à 2023. Et parmi ses premières têtes d’affiche, on trouve des Ukrainiens, qui décryptent en direct, en ukrainien ou en russe, face à leurs millions d’abonnés les vertus de sèche-cheveux, de gels douche ou d’équipement électronique. Dans un contexte économique difficile, Ali Express est aussi apprécié des Ukrainiens pour sa politique sociale de bons de réductions et d’avoirs faciles à obtenir.

Pour parvenir aux consommateurs de Kiev et des régions de l’est, les principaux foyers d’achat en ligne, un colis voyage depuis la Chine moins de deux semaines. Les délais de livraison et de dédouanement des produits se sont radicalement allégés grâce à des partenariats étroits avec deux services postaux en Ukraine. Le transport se fait soit par avion, soit par cargo ou encore désormais par camion à travers l’Asie. L’intensification des relations entre l’Ukraine et Ali Express s’inscrit ainsi dans l’ambition de Pékin de développer les nouvelles routes de la soie. Jack Ma, le fondateur d’AliBaba, ne l’a d’ailleurs pas caché lors d’un déplacement dans le pays en 2019: la Chine, et pas seulement son groupe, voit un gros potentiel de coopération avec l’Ukraine.

Ecouter l’émission ici (accès libre)

Leave a Reply

%d bloggers like this: